Inauguration de l’appontement Jules Soccal

C’est en présence de S.A.S. le Prince Souverain, du Maire Georges Marsan et des membres du Conseil Communal, ainsi que des représentants officiels des plus hautes instances de la Principauté, que s’est déroulée l’inauguration de l’appontement Jules Soccal (ancien T central) du Port Hercule, ce jeudi 6 juillet 2017.

Sa fille Josiane Campana et son petit-fils Olivier, entourés de leurs amis et de leurs proches, étaient également présents pour l’événement.
Né en 1907 à Monaco-Ville, Jules Soccal était un « Monégasque de sang et de cœur, qui a été un ardent défenseur de notre langue et de nos traditions » a souligné le Maire dans son discours. Après avoir débuté son parcours professionnel au sein d’une imprimerie, il rejoint la Bibliothèque Communale puis la Maison de Repos du Cap-Fleuri. Au début des années 1950, il intègre le Service de la Marine comme Secrétaire. Il est ensuite promu Inspecteur de la Pêche et de la Sécurité Maritime, puis Chef du Secrétariat de la Marine en 1962 et, enfin, Officier d’Administration de la Marine cinq ans plus tard avant de prendre sa retraite en 1972.
Grand passionné de la mer, pêcheur, Jules Soccal a également participé à de nombreuses régates, représentant Monaco à Alger, Ostende et Barcelone notamment.
Nommé Chevalier de l’Ordre de Saint-Charles, Jules Soccal, très impliqué dans la vie de son pays, était investi dans diverses associations et initia des cours de langue monégasque en compagnie de Lazare Sauvaigo.
En 1971, Jules Soccal réunira ses deux passions en écrivant et publiant « Le vocabulaire monégasque de la marine et de la mer ». Il écrira aussi une nouvelle et des poèmes.
Le Conseil Communal en adoptant, lors de la séance publique du 21 janvier 2015 la dénomination du T central « Appontement Jules Soccal », a exprimé une nouvelle fois son attachement et sa reconnaissance aux personnalités qui ont œuvré au maintien de l’identité et des spécificités monégasques.
Retour vers la liste d'actualités