Bilan de la 23ème Journée Européenne du Patrimoine pour la Mairie et les sites communaux

Placée sous le thème « Le patrimoine musical de Monaco », cette 23ème Journée Européenne du Patrimoine, coordonnée par l’Institut du Patrimoine du Gouvernement Princier, a rassemblé un large public dimanche 23 septembre 2018.

Trois sites municipaux avaient ouvert leurs portes pour l’occasion, certains pour des visites commentées sur inscription, d’autres en accès libre. Au total, l’Institution Communale comptabilise 2 694 entrées – un bon résultat dans la lignée de celui de 2017.
 
La Mairie a accueilli sensiblement le même nombre de visiteurs que l’an dernier : 1 021 contre 1 049 en 2017. La visite comprenait, comme à l’accoutumée, la Salle des Mariages, la Salle du Conseil, la Cour d’Honneur et le Bureau du Maire, en présence de membres du Conseil Communal disponibles pour répondre aux éventuelles questions. Dans le Hall, une exposition du Fonds Régional de la Médiathèque de Monaco sur le thème « Notes d’histoire, notes de musique : variations sur le patrimoine musical de Monaco » qui se poursuit jusqu’au 29 septembre était organisée tandis que deux concerts (musique ancienne et formation de hautbois) étaient donnés en Salle des Mariages par les élèves de l’Académie Rainier III.

De son côté, le Jardin Exotique de Monaco a attiré légèrement moins de visiteurs que l’an dernier avec 1 523 personnes contre 1 868 en 2017. Les visites commentées de la Grotte de l’Observatoire et celles des Serres du Centre Botanique (habituellement fermées au public) ont ravi les visiteurs. Rappelons que deux expositions étaient également accessibles : « Dryas octopetalia » par les diplômés de l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques – Pavillon Bosio et « Quand fleurissent les sculptures » par les artistes du Comité National Monégasque de l’Association Internationale des Arts Plastiques auprès de l’UNESCO.

L’Académie Rainier III, qui ouvrait ses portes au public pour des récitals de piano ainsi que pour des visites commentées de l’atelier de lutherie, a accueilli 150 personnes. Par ailleurs, les élèves de l’Académie Rainier III se sont produits en plusieurs lieux de la Principauté pour des concerts exclusifs : en Mairie bien entendu mais aussi au Conseil National, à la Cathédrale de Monaco, à l’Eglise Sainte-Dévote, à l’Eglise Saint-Charles, à l’Eglise du Sacré-Coeur, au Buddha Bar ou encore au Nouveau Musée National de Monaco – Villa Sauber.
Si l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques – Pavillon Bosio n’était pas ouverte au public contrairement à l’année passée, ses étudiants ont proposé une exposition photo réalisée conjointement avec le Musée Océanographique de Monaco revisitant le travail de Louis Tinayre, peintre officiel des campagnes scientifiques du Prince Albert Ier, au Théâtre Princesse Grace.

Enfin, la Musique municipale, orchestre rattaché à la Mairie de Monaco et lié depuis sa création dans les années 20 à la vie religieuse et folklorique de la ville, a animé les rues de Monaco-Ville tout au long de la journée.

La Journée Européenne du Patrimoine 2018 s’est donc achevée sur un bilan positif pour la Mairie de Monaco et les sites communaux. Les équipes de l’Institution Communale participent chaque année avec sérieux et motivation à ce rendez-vous culturel incontournable en Principauté, afin de lui assurer un succès pérenne.

 
A voir jusqu’au 29 septembre dans le Hall de la Mairie : exposition du Fonds Régional de la Médiathèque de Monaco sur le thème « Notes d’histoire, notes de musique : variations sur le patrimoine musical de Monaco ».
Retour vers la liste d'actualités