Le Jardin Exotique et l'environnement

 Le respect de l’environnement est une préoccupation majeure du Jardin Exotique. Sujet à l’utilisation de nombreux produits, celui-ci a mis en place des mesures concrètes pour le respect de l’environnement.

Le Jardin Exotique a commencé en 1998 la lutte phytosanitaire intégrée. Il s’agit d’utiliser plusieurs méthodes pour lutter contre les ravageurs :

- Un arrêt des traitements phytosanitaires chimiques globaux et systématiques
-  Le recours à des auxiliaires biologiques
-  L’introduction de nouvelles méthodes de lutte contre les ravageurs, notamment des méthodes « mécaniques » qui consistent à éliminer les ravageurs par exemple au moyen d’un jet d’eau sous pression
- L’évolution des habitudes de culture pour les rendre moins favorable au développement des ravageurs
- La persistance de l’utilisation de matières chimiques, choisies pour impacter le moins possible les auxiliaires biologiques, et employées de façon ponctuelle à la fois dans le temps et dans l’espace.

Aussi, en 2005 le Jardin Exotique a modifié sa façon d’apporter l’engrais avec des dosages beaucoup plus précis.

Enfin, depuis 2007 l’usage des herbicides est proche de zéro, les allées et passages sont désherbés au chalumeau, quant au désherbage des massifs et des plantes en pot il est entièrement manuel depuis toujours.

En définitive, nous observons une diminution importante de l’usage des pesticides et des herbicides, une utilisation de plus en plus importante d’auxiliaires biologiques et une gestion des engrais mieux maitrisée.