Inauguration de la nouvelle fresque de la Chapelle de la Miséricorde en présence de S.A.S. le Prince Souverain

Ce mardi 30 octobre était inaugurée la nouvelle fresque du plafond de la Chapelle de la Miséricorde en présence du Prince Souverain, des plus hautes instances de la Principauté, de personnalités politiques et religieuses tchèques ainsi que de l’artiste, le maître restaurateur tchèque Jiri Zivny.

La Chapelle de la Miséricorde a vu le jour en janvier 1646 sous l’égide du Prince Honoré II afin d’y abriter la Confrérie des Pénitents Noirs. Celle-ci est rejointe en octobre 1813 par la Confrérie des Pénitents Blancs pour créer une confrérie unique. Après avoir traversé des années de vicissitudes, subissant des profanations successives et la destruction de son autel, la Chapelle est à nouveau ouverte à la piété de ses fidèles en 1824 après avoir été bénie et restaurée.

Le 15 janvier 1930, la loi n° 125, constituant le domaine public et privé de l’Etat et de la Commune, déclare la Chapelle des Pénitents, ou Chapelle de la Miséricorde, comme faisant partie du domaine de la commune.

Dans les années 50, une première vague de restauration est rendue possible grâce à des dons de prieurs attachés à cet établissement religieux. En 1953, le travail du peintre Charles Rocher de Gérigné, portraitiste renommé, offre une fresque à l’abside de la Chapelle – un triptyque y retrace les trois activités des Pénitents de Monaco : la visite aux malades, les secours aux prisonniers et l’ensevelissement des morts.

En 2010, démarre la phase moderne de restauration de la Chapelle avec la rénovation de son plafond et la réalisation d’une deuxième fresque sous la direction du maître restaurateur tchèque, Jiri Zivny. Ces travaux ont été financés par le Consul Honoraire de la République Tchèque à Monaco et sa famille qui vouent un immense attachement à la Chapelle de la Miséricorde. Plusieurs chantiers de courte durée étalés de 2010 à 2012 ont été nécessaires à l’achèvement de ces travaux d’embellissement qui ont été complétés récemment grâce à un donateur, par une nouvelle sonorisation de la Chapelle.

Enfin, courant 2013, les travaux intérieurs se poursuivront avec une nouvelle mise en lumière de la Chapelle et la Mairie de Monaco procèdera à la restauration complète de sa façade.

Retour vers la liste d'actualités