La Mairie met à l'honneur les sportifs et la Langue monégasque

C'est dans une ambiance décontractée et conviviale que la Mairie de Monaco a accueilli de nombreux sportifs de la Principauté dans le cadre de la Fête des Sports 2014 et a récompensé 109 élèves lauréats du Concours de Langue Monégasque.

Première des quatre cérémonies de remise de prix organisées chaque année par la Mairie, la Fête des Sports a mis à l'honneur cette année 629 sportifs de tous âges, représentant plus de trente disciplines différentes. Ils ont été primés le mercredi 18 juin dans la Cour d’Honneur de la Mairie, en présence des membres du Conseil Communal André J. Campana, Christian Raimbert et Henri Doria, ainsi que des représentants des instances officielles de la Principauté.

Le Maître de cérémonie, Jacques Pastor, Conseiller Communal Délégué aux Sports, a procédé à la lecture du palmarès des sportifs récompensés. 46 sportifs ont ainsi reçu une médaille d'or, 73 en d'argent, et 130 en bronze. Par ailleurs, 380 médailles de distinction ont également été décernées.

La Fête des Sports s'est clôturée par un cocktail offert par la Mairie de Monaco, au cours duquel sportifs et représentants officiels ont pu échanger sur les valeurs de leurs disciplines.

Ce lundi 23 juin, c’était au tour du Concours de Langue Monégasque d’être à l’honneur. La Remise des prix s’est déroulée, en présence de S.A.S. le Prince Souverain, du Maire Georges Marsan et de nombreuses hautes personnalités de la Principauté. Cette manifestation, devenue au fil des années un incontournable du calendrier monégasque, est organisée conjointement par la Mairie, le Comité National des Traditions Monégasques et le Gouvernement Princier, notamment la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Le Maire Georges Marsan a rappelé dans son discours que « la langue Monégasque nous permet de manifester notre attachement à nos traditions et notre culture. Nous avons tous des expressions ou des mots familiers qui reviennent régulièrement dans notre quotidien. Ces mots que nous employons naturellement sont rattachés à notre enfance, à un grand-parent ou un parent qui aimait l’utiliser. Le monégasque devient alors, après notre langue maternelle, la langue affective par excellence ».

Cette année, ils étaient presque 1500 élèves de Monaco, de la 7ème à la Terminale, à passer les épreuves écrites du Concours de Langue Monégasque au mois de mai. Au final, 109 d’entre eux ont été primés lors de cette cérémonie.
 

Retour vers la liste d'actualités