Le Concours de Langue Monégasque 2019 récompense 76 élèves des établissements de la Principauté

Ce lundi 17 juin 2019 en soirée avait lieu la traditionnelle remise des prix du Concours de Langue Monégasque dans la Cour d’Honneur de la Mairie, où le Maire Georges Marsan et de nombreux élus du Conseil Communal accueillaient S.A.S. le Prince Souverain, Mademoiselle Mélanie-Antoinette de Massy, Monseigneur Bernard Barsi, Archevêque de Monaco, Stéphane Valéri, Président du Conseil National, Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur représentant le Ministre d’Etat, ainsi que les représentants des plus hautes Instances de la Principauté.
 
Au total, sur les 1957 élèves étudiant la langue monégasque des classes de 9ème à la Terminale dans les établissements de la Principauté, 1241 ont pris part aux épreuves écrites éliminatoires du Concours, et 76 d’entre eux ont été retenus pour les épreuves orales puis récompensés hier devant leurs familles, les professeurs et donateurs.
 
Comme à l’accoutumée, la chorale « U Cantin d’A Roca » a ouvert la cérémonie aux notes de l’hymne monégasque. Le Maire Georges Marsan a ensuite prononcé une allocution de bienvenue avant de céder la parole à son Adjoint Karyn Ardisson Salopek, également coordinatrice du Concours, pour la lecture du palmarès. Palmarès qui n’a été interrompu que pour laisser la place en milieu de soirée aux talentueux élèves interprétant une saynète en monégasque qui rendait hommage à Paulette Cherici-Porello, membre du jury de ce concours de 1984 à 2006, et qui a largement contribué à l’enrichissement de notre patrimoine littéraire et à la sauvegarde de notre langue.
 
Dans son discours, le Maire a salué la création en janvier 2019 du Conseil du Patrimoine, qui « a pour mission de formuler des propositions de nature à orienter ou à améliorer l’identification, la protection et la transmission aux générations futures du patrimoine national, qu’il soit mobilier, immobilier, naturel, culturel ou immatériel. » Nul doute que parmi ces missions, figure celle de préserver et transmettre la langue monégasque.
 
C’est dans ce même but que la Mairie a pérennisé le Concours de Langue Monégasque créé en 1981 en étroite collaboration avec la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, et le Comité National des Traditions Monégasques. Pour que s’établisse, comme le Maire l’a souligné, « un lien sincère et profond » entre nos enfants et ce patrimoine immatériel que représentent la langue monégasque et l’histoire de notre Pays.

Feliçitaçiùn a tüt’i alievi !
Retour vers la liste d'actualités