Programme des animations et expositions estivales 2017

Les expositions

JARDIN EXOTIQUE DE MONACO

« No man is an island »
Exposition des diplômés du DNSEP 2017 de l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques (ESAP) – Pavillon Bosio
Du 30 juin au 24 septembre 2017 (9h – 13h / 14h – 17h)
Salle Marcel Kroenlein.
Bel exemple de synergie entre deux services municipaux, l’exposition des jeunes diplômés de l’ESAP s’installera au Jardin Exotique tout au long de l’été.


Exposition du Parc Alpha, Les loups du Mercantour dans le cadre du partenariat avec le Jardin Exotique de Monaco.
Du 6 juillet au 3 septembre 2017
Serre Louis Vatrican
Présentation du Parc Alpha et de ses nombreuses activités ludiques et pédagogiques.


« Quand fleurissent les sculptures »
Du 7 septembre au 5 novembre 2017
En extérieur et Serre Louis Vatrican
Exposition des œuvres des artistes du Comité Monégasque de l’Association Internationale des Arts Plastiques (AIAP). Comme lors de l’édition 2016, deux prix seront décernés lors du vernissage de l’exposition le jeudi 7 septembre à 18h30 : le Prix du Maire de Monaco remis à un artiste-sculpteur et le prix du Directeur du Jardin Exotique de Monaco à un artiste-photographe

Les 3 expositions temporaires présentées au Jardin Exotique sont accessibles sur présentation du billet d'entrée au jardin.

 


ECOLE SUPERIEURE D’ARTS PLASTIQUES – PAVILLON BOSIO

Aya Takano – « Synesthesia »
Du 8 juillet au 30 août 2017 (13h – 19h)
Entrée libre

Cette exposition, présentée par l’association The Monaco Project for the Arts (MPA), est la première exposition personnelle de l’artiste japonaise - peintre, dessinatrice, auteure de sciente-fiction et de mangas, Aya Takano. A travers vingt-et-une œuvres, « Synesthesia » révèle ses obsessions et son rapport particulier à l’univers.
Des œuvres délicates peuplées de jeunes filles androgynes aux lignes nettes, représentées avec de longues jambes, de grands yeux étonnés et des bouches en bouton de rose. L’univers que s’est construit Aya Takano dégage « un sentiment de trouble, entre érotisme et impertinence »…

A découvrir à Monaco-Ville, 1 avenue des Pins